24h au milieu des merveilles

5h30, la ville est déjà réveillée depuis bien longtemps. Tous ne sont pas encore dehors et les klaxons ne se font pas encore trop entendre. Les rues sont calmes pour rejoindre le lac autour duquel ces dames font leurs Tai-Chi. Chacune à sa manière : en groupe, seule, sur une musique traditionnelle ou plus rythmée. Il y en a pour tous les goûts. En faisant le tour du lac on trouve aussi les hommes, plus virils avec leurs altères et la transpiration.

7h, il est temps de retrouver une soupe phô, au bœuf encore, mais sans les beignets cette fois. Puis le café. Par contre, impossible ensuite de me faire comprendre et ce sera finalement un café au lait. Toujours aussi bon et fort au léger goût de chocolat.

4h de route il nous faudra pour traverser 2 provinces et rejoindre les côtes de la ville voisine de Hà Long afin d’embarquer sur une « « jonque » », une suite climatisée plutôt, sur laquelle nous prenons le large pour nous retrouver au milieu de ce paysage si apprécié des touristes.

Nous emprunterons une voie à l’écart des bateaux surchargés mais nous finirons par les retrouver pour visiter une grotte éclairées de toutes les couleurs.

Quelques heures plus tard nous découvrons enfin au clame un paysage de rêve. Après une baignade sur une plage plutôt calme nous serons allongés sur la terrasse de notre bateau pour profiter du calme d’une crique offrant un ciel illuminé de tant d’étoiles. Le temps de reposer nos corps et profiter simplement du silence (presque) de cette mer magnifique.

Ce sera au matin, à 4h20, que le paysage offrira ses plus belles couleurs, une petite heure avant le levé du soleil ; c’est à cette heure que les formes se découvriront. A cette heure tous les bateaux sont à l’arrêt, les moteurs ne viennent plus polluer les lieux. Les lumières changent vite à cette heure et je peux tourner sur tout le bateau pour capter le plus d’images avant que le soleil ne vienne éblouir la mer. Les quelques touristes japonais qui nous accompagnent se réveil tôt eux aussi pour admirer le lever du soleil.

Nous serons allongés là, tous ensembles, dans le calme pour sentir le soleil venir chauffer bien rapidement nos corps avant d’arriver près d’une ouverture dans la roche, découvrant uniquement à marrée basse, un coin de mer paradisiaque. Faisant abstraction des grillons qui grattent sans répit, on parvient à distinguer quelques chants d’oiseaux cachés dans une végétation des plus luxuriante. De très grands oiseaux dont j’ai déjà malheureusement oublié le nom, guettent les passages des embarcations. Nous ne verrons par contre pas de singes qui, par moment, s’approchent pour profiter des fruits offerts par les gardiens de cette crique qui nous promènent sur de maigres embarcations.

Après un dernier bain dans la mer de la baie d’Hà Long, nous retournerons sur la côte pour retrouver notre minibus et les 4h de routes pour rejoindre Hanoi.  La route nous permettra de se reposer et de déguster un magnifique plat de nouilles sautées pour chauffeurs affamés pendant que leurs touristes visitent les « fabriques » d’artisanat…

La fin de journée sera en compagnie d’une famille de musicien, nous offrant la découverte de quelques instruments traditionnels comme le monocorde, le 16 cordes ou encore quelques instruments à vents. Moments de découvertes particuliers, dans une maison chaleureuse pour un échange finalement trop rapide.

Demain matin nous prendrons la route de Mai Chau à quelques 180km de Ha Noi, sur les hauts plateaux afin de découvrir une vallée qui devrait être des plus verdoyante. C’est chez une famille d’accueil que nous passerons la nuit avant de profiter de la vallée puis reprendre la route retour et prendre le train de nuit pour Hué.

5 Responses to “24h au milieu des merveilles”

  1. Yves dit :

    Le reportage laisse pressentir le raffinement des sensations. J’aime beaucoup les photos, notamment la première : la femme regardant le bouquet de fleurs.
    Nous nous réveillons ce matin sous l’orage, qui vient semble-t-il clore l’épisode de chaleur intense. Les travaux continuent : la cuisine est envahie de cartons. Le courrier est parti.

  2. Nhung dit :

    Les instants devaient être si précieux et les paysages merveilleux.
    Profite encore de ces rencontres authentiques.

    Qu’en est-il de la cuisine, des odeurs, des épices? Le phô au boeuf est assez commun tout de même ;). Il faut nous en dire plus sur le reste 🙂

  3. Nhung dit :

    Je n’avais pas vu, mais est-ce un mimosa que je vois? La photo est extra ordinaire.
    C’est exceptionnel de trouver une telle plante par là bas.

    C’est magique, quelle connexion…

    • admin dit :

      C’est bien du mimosa sauvage, sensitive comme il est possible d’en trouver de temps en temps en france. Une plante bien magique qui se rétracte lorsque l’on passe ses mains dessus. Il y a aussi de jolies petites fleurs mauve dessus, en forme de petite boule.
      Il en pousse un peu partout ici. Celle-ci vient du bateau de la baie d’Ha Long, mais j’en trouve partout, dans la citadelle pourpre de Hué ou les villages de pécheurs de Hoi An.

  4. http://www.eajila.com/

    Free classified advertisings worldwide have a distinctive and best connection with advertising around enjoy investing have a great time in advertising free advertisings posting site

Leave a Reply