Rhum, cigare et muezzin

Ce soir c’était anniversaire. Après avoir dégusté de beaux mulets, tout juste grillés avec une pointe de kamoun, c’était le moment de fêter 3 anniversaires. L’un d’eux était un magnifique de 90 années, toujours aussi surprenant.
Pendant que les quelques histoires tournaient, une magnifique idée fut émise de lier le plaisir du cigare à celui du rhum.
Me voici allongé sur les toits, sirotant un excellent rhum vénézuélien, légèrement caramélisé avec soin pendant que le cigare apportait sa dose d’acidité, se liant avec soin à la puissance douce de l’alcool.
Le ciel étoilé était magnifique pendant qu’une des voix de muezzin se faisait entendre au loin. Un délicieux mélange, peu courant et d’autant plus appréciable, de ces pays pourtant si différents.
Merci pour ces magnifiques toits qui ont su nous supporter pendant ce moment magique.

Leave a Reply