De la fin de journée au lever du soleil, le delta du Mékong

Le texte n’est pas encore terminé pour vous décrire le delta tant il y a de moments à vous transmettre. En attendant, et parce que celle de Ho Chi Minh ville ont mis du temps à arriver, voici quelques couleurs de ce paysage de la fin d’après midi au marché flottant du matin en passant par un coucher puis lever de soleil.

Depuis l’aéroport….

Le delta du Mékong, un fleuve qui vient du Cambodge principalement et qui rejoins un autre sortant d’un « lac » aux environs de Phnon Phen. Le tout formant 2 bras traversant le sud Viet Nam. Nous avons embarqué dans une petite ville après 2h de route et après avoir du quitter avec chagrin le couple de jeune mariés.
Nous embarquons sur un premier bateau qui nous mènera sur le Bassac. Nous serons 7 sur le bateau : une famille d’anglais visiblement un couple commençant son voyage au Viet Nam et nous.
Le déjeuner qui nous est servi peu après le départ est délicieux. On commence par quelques crevettes, quelconques, mais cela se rattrape rapidement par l’arrivée d’un poisson, légèrement frit en sauce sucrée et onctueuse. La chair de ce poisson chat est délicieusement tendre. Avec cela une assiette de bœuf sauté mais ce sont des morceaux et non des lamelles. Là aussi la viande fond en bouche, un régal. Pour accompagner, du riz bien sûr mais aussi des fleurs de courges sautées, d’un joli vert-orange. Des couleurs et de délicieuses saveurs se terminant par une belle assiette de fruits frais que nous dégusterons sur les transats du pont avant.
C’est l’heure de se reposer un peu. Entre le réveil et le stress de ce vol, nous resterons au soleil. Le temps de passer un maillot de bain, s’enduire le corps de crème solaire et nous commençons à profiter du paysage.
Le fleuve est large, très large, marron aussi. Les pelleteuses creusent sans répit les fonds pour en tirer du sable particulièrement prisé alors que tout le pays est en construction, les betonneuses tournent à plein régime.
Il y a beaucoup de petites embarcations au moteur particulièrement pétaradant; On s’y fait assez vite et elles ne font que passer, nous sommes quasiment le seul bateau à remonter le courant.
En relevant encore un peu la tête, on arrive sur les berges pour découvrir une végétation débordante. Le paysage est complètement plat et semble s’étendre dans une dense végétation luxuriante. Il y a des bananiers, des palmiers d’eau, des jacinthes d’eau malheureusement sans leurs fleurs mais débordant des berges, comme des algues trop proliférantes. Derrière on distingue encore quelques arbres fruitiers sur lesquels semblent batifoler des oiseaux que l’on entend légèrement. On aperçoit de temps en temps des maisons dissimulées derrière cette végétation, des enfants venant saluer le bateau sortent de temps en temps.
On s’arrêtera vers 15h après avoir pris un bain de soleil, sans bruler. Une petite embarcation nous mènera au milieu d’un village pour aller faire quelques pas et gouter des fruits succulents. Mûrs à souhait, ils sont présenté avec une petite coupelle de sel, contre l’acidité que nous ne trouverons pas… Ce village sera l’occasion de quelques photos : le contre jour devant les rizières ou la petite fille par exemple, bien souriante sur d’autres clichés.
Alors que profitons du calme, des oiseaux et de ces fruits, le ciel vire rapidement au gris puis gris sombre. Nos hôtes regardent le ciel avec attention et l’on comprends qu’il est temps de remonter rapidement sur le Bassac si l’on ne souhaite pas prenez l’eau (pas tout de suite).
Nous avons tout juste le temps de poser le pied sur le pont que le ciel éclate en une belle averse. Les couleurs changent alors très vite. On découvre alors un somptueux jaune d’un soleil de fin de journée. Les contrastes apparaissent enfin entre le Mékong et les arbres l’entourant.
En même temps que je profite de ces couleurs, je passe mon maillot de bain et me laisse baigner par cette pluie. Le l’est vent qui s’est levé laisse une sentiment de fraicheur bien agréable. Je resterai longtemps sous cette pluie, séchant de temps en temps mes mains pour quelques photos.
Le bateau a repris sa route et le temps de se sécher au vent sous un abri, le soleil continue descente, la pluie cesse et nous passerons bientôt à table en continuant de parcourir ces canaux dont la vie n’a pas cessé pendant le passage de l’averse.

Le levé de soleil et le marché flottant arriveront depuis le Cambodge, nous embarquons bientôt.

4 Responses to “De la fin de journée au lever du soleil, le delta du Mékong”

  1. Nhung dit :

    Juste merveilleuses ces photos… Merci!

  2. Yves dit :

    C’est superbe, Alexandre. Merci infiniment.

  3. Yves dit :

    Merci ce matin pour ces belles descriptions de la vie et des éléments. C’est un beau texte.

  4. PMS dit :

    le bel alexandre fait décidément de superbes photos ! c’est pas que je sois jaloux mais presque ! merci en tout cas de faire partager ces belles découvertes ! et à bientôt camarade !

Leave a Reply