Vol à l’arrachée

Nous étions ce lundi matin à profiter de quelques pas autour du quartier très chic de l’opéra de Saigon, marchant avec Marie et Marianne lorsque traversant une rue, une mobylette s’approche de Marianne, l’homme se penche, attrape le sac qu’elle portait près d’elle sur le ventre pour le saisir, l’arrache et s’enfui avec. Il y avait dedans passeport, papiers d’identité, téléphone, appareil photo, liquide etc…
Nous avons du nous séparer pour rejoindre le bateau qui nous transportera sur le delta du Mékong alors que Marianne et Jérôme doivent passer au consulat.
Après quelques nouvelles on apprend que le passeport provisoire ne sera pas délivré avant jeudi et que le visa pour le Cambodge devra faire l’objet d’une nouvelle demande, après la récupération du dit passeport. Autrement dis bien trop tard pour aller au Cambodge.
Marie et moi embarquons sur un bateau pour traverser le delta Mékong d’un bras à l’autre. Nous retrouverons Marianne et Jérôme demain midi à notre retour.

One Response to “Vol à l’arrachée”

  1. Yves dit :

    je suis désolé pour ce qui arrive, et pense bien à vous. Je vous suis pas à pas depuis les cartes. Comment était le village de Can Tho ? Et l’initiation à la vannerie ?
    Je vous embrasse bien fort. Soyez prudents, encore.

Leave a Reply