Première rencontre d’Ho Chi Minh

Ce qui m’a marqué en arrivant dans cette ville est l’effervescence. On avait vu beaucoup de mobylettes, scooters à Ha Noi mais dans des rues étroites. Ici les quartiers où nous sommes passés sont composés de très grandes artères dans lesquelles ils roulent vite et dans un nombre beaucoup plus important qu’à Ha Noi.
Ensuite nous arrivons dans le quartier chinois, le marché en gros plus exactement. Nous y trouvons des fruits, légumes, épices, fruits confits etc. de toutes les couleurs et toutes les odeurs. Cela embaume dès que l’on tourne la tête d’un côté ou de l’autre.
N’ayant pas déjeuné du petit sac préparé par l’hôtel de Hoi An la faim se fait sentir en approchant de tous les kiosques proposant milles parfums au milieu du marché. Il est 10h30, nous passerons à table à 12h mais nous ne pouvons nous empêcher de nous assoir pour se composer de belles assiettes. Il y aura dans la mienne des raviolis aux légumes dans une galette de riz froide, des brochettes de viande excellentes. la (les ?) viande(s) y est hachée(s) très finement mêlant plusieurs herbes et autant de saveurs, puis elles sont légèrement caramélisées. Dans une petite sauce sucrée accompagnée de cacahuète concassées, un régal. Il y a également des nems, léger mais onctueux, un rouleaux de printemps croquant de fraicheur et enfin quelques nouilles froides que j’accompagnerais de la sauce de nuoc man très épicée 🙂 Quelques herbes et salades pour recouvrir l’assiette et c’est parfait pour un moment de bonheur. Le repas de midi sera léger pour moi…
En sortant du restaurant la pluie nous rattrape, forte, persistante, nous déposons nos affaires à l’hôtel et profitons d’un moment de repos pendant la pluie avant de visiter la cathédrale (à moins d’1 km de l’hôtel) pendant une messe puis l’ancienne poste, toujours active dont les plans sont signés de notre cher Eiffel.
Nous passerons ensuite un long et très bon moment auprès d’une « bonzesse » pour quelques essais de calligraphie. Ce sera l’occasion d’essayer de faire des photos qu’elle me demandera de lui envoyer à mon retour. Elle m’offre alors sa carte avec son mail que je lui demande de me signer. Une première fois pour elle qui visiblement restera. La carte est magnifique ainsi personnalisée.
Après le dîner nous flânerons dans les rues de Ho Chi Minh ville, dans le district 1, en passant par la rivière pour rejoindre notre hôtel. Ce sera l’occasion de découvrir de nuit une première partie de cette ville, particulièrement animée.

Demain matin, j’essayerai de trouver ce bouillon de raviolis près de l’hôtel puis nous prendrons doucement la route en direction du delta du mekong pour une après-midi et une nuit en bateau. Nous rentrerons le lendemain pour profiter de l’après midi et la soirée dans la ville.

2 Responses to “Première rencontre d’Ho Chi Minh”

  1. Yves dit :

    La tempête tropicale a fait de sérieux dégâts dans le nord. Vous avez droit à une des branches latérales et à la queue du Typhon. Soyez prudents dans le Mékong.
    J’ai hâte de voir cette carte de visite. Et de t’entendre évoquer ces mondes de saveurs et de parfums;

  2. Nhung dit :

    Arrivée à la Capitale, cela doit bien te changer, il y a beaucoup de circulation et beaucoup de deux roues.

    J’espère que les coins visités sont jolis, il y a surtout la place du marché qui est magnifique avec un grand parc juste à côté c’est le marché Ben Thanh.

    Puis il me semble que dans la ville il y a une très très grande librairie… Je ne me souviens malheureusement plus où elle se situe. Pour info, une librairie ça sera « Nha Sach ».

    Bonnes visites, bonnes dégustations et surtout bonnes photos 🙂

Leave a Reply