Bun Bo Hué

Sous la pluie lourde mais éparse de ce matin je suis allé à quelques pas de l’hôtel pour la soupe matinale.
Simple comme celle de Ha Noi composée de nouilles et lamelles de bœuf, son goût est plus fort que le phò. On a l’impression qu’elle mijote avec moins d’herbe mais plus de viande. Les nouilles y sont également rondes et non plates, toujours de riz par contre. On retrouve encore les tiges d’oignon vert frais et donnant beaucoup de goût.
Présentée avec du citron coupé que l’on presse dedans, il y a maintenant en plus une coupelle de petits piments rouge entiers et une autre de piments coupés épais dans du vinaigre.
Pour adoucir ce goût un peu fort et les piments, on me propose une petite assiette de verdure ressemblant à de la salade, du soja, des oignons frits, de la menthe. Ce seront des herbes amères contre-balançant bien avec le reste du bun bo.
7h40 du matin, après cette soupe je suis déjà en eau, ma chemise est trempée. La pluie a cessée et je retourne prendre une douche dans cet hôtel très luxueux avant de monter dans le mini-bus pour suivre la route de Hoi An, en bord de mer.

9 Responses to “Bun Bo Hué”

  1. Yves dit :

    C’est un monde de saveurs que tu nous offres, chaque jour, de saveur et de parfums, de sensations diverses, où le croquant se distingue du pâteux avant que le liquide n’entraînent le cru et le cuit. Je savais bien que la soupe du matin t’attirerait. prends du plaisir, et merci encore de ces notes de voyage, qui t’attirent les éloges de ta grand-mère, également. Informaticien et spécialiste du BI, c’est bien. Chroniqueur culinaire, c’est mieux, quand même ! Mille bises à vous sur la rivière des Parfums.

  2. Yves dit :

    J’ai failli oublier : essaie de rapporter des livres de recettes, en français, voire en anglais. Et plus généralement, n’hésite pas à ramasser des ouvrages en littéraires (poésie, roman, essais) en français pour le coup, dans une librairie si tu peux. Par ailleurs, je te signale que le labo prend chaque jour du courage, en te lisant. Bises bises à vous

    • admin dit :

      Je regarde pour une librairie mais ne trouve pas encore. Nous ne sommes pas reste assez longtemps à Hué où je pensais en trouver et Hoi Anh ne sera pas le lieu. Saigon maintenant dans quelques jours pour en trouver une.
      Merci de suivre le blog et bon courage pour les travaux.

  3. Nhung dit :

    Oui oui, le Bun Bo Hue est la soupe que je préfère, relevée mais fine, les pâtes sont différentes, le goût et surtout tout ce que tu ajoutes à la soupe pour donner les saveurs magiques qui chatouillent le nez.
    Je suis ravie que tu aies pu goûter une telle soupe, j’espère dans un « boui boui » avec 4 chaises en plastique, c’est là qu’elles sont les meilleures ;).

    En revanche, il te faudra aller dans une grande grande librairie si tu veux y trouver quelques livres de cuisine en anglais.
    Il y a des endroits où tu peux trouver beaucoup d’écrits et d’essaies en calligraphie, je pense que tu y seras sensible.

    Bon voyage vers le sud.

    • admin dit :

      Demain matin j’essayerai celui de la région dont j’ai malheureusement déjà oublie le nom.
      Il faudra aussi gouter les nouilles sautées, cao lau, et le riz au poulet, com gha.

  4. Nhung dit :

    Avez-vous également goûté aux boissons?

    Cannes à sucre pressé? Les Vietnamiens sont frileux des goûts amers en boisson, en paradoxe des spécialités aigres douces ou avec les épices qui rendent les plats amers. Donc toutes les boissons sont très sucrées…

    A Ho Chi Minh ville, il y aura les Sui Cau, qui sont des soupes de raviolis. Tu m’en diras des nouvelles…

    • admin dit :

      Seulement du jus de canne à sucre, un régal bien frais. On en trouve un peu partout en ville, il y a des presses partout, manuelles (rares) ou motorisées pour écraser ces bâtons de cannes.
      Par contre elle semble légèrement diluée ou peut-être avec un peu de citron car j’avais goûté cela plus sucrée venant de martinique.

      Sinon le thé, plusieurs goût de thé, toujours délicieux, par moment légers et parfumés ou fort et amer. Chaud le matin après le bouillon, glacé à midi pour le déjeuner ou chaud encore le soir pour finir le repas en douceur.
      Nous n’avons pas encore eu le temps de nous assoir dans un «  »bar » » (que l’on a d’ailleurs pas beaucoup croisé) pour goûter des jus autre que les cocktails habituels. Bientôt, peut-être à Ho Chi Minh ville d’ailleurs dès demain.
      J’y gouterai ces soupes aussi, peut-être en arrivant ou le lendemain matin.

  5. Magnificent site. Plenty of useful info here. I’m sending it to
    some friends ans also sharing in delicious. And of course,
    thank you on your sweat!

  6. favorite dit :

    Very soon this web site will be famous amid all blogging and site-building users, due to it’s pleasant articles or reviews

Leave a Reply